Accueil
  •  
    Deuxième dimanche de Pâques
    Couleur liturgique: blanc

    Témoins de la foi

    Saint Adalbert. Né en Bohême en 956, Adalbert fut ordonné évêque de Prague en 983. Attiré par la vie monastique, il devint moine bénédictin à Rome, sur l’Aventin. Il annonça l’Évangile en Pologne, en Prusse, en Hongrie et en Russie, ce qui lui valut d’être surnommé l’apôtre des Slaves. Il mourut martyr le 23 avril 997.

    Lectures

    • Actes 2, 42-47
    • Psaume 117 (118)
    • 1 Pierre 1, 3-9
    • Jean 20, 19-31


      En savoir plus >

    Éditorial du mois d'avril

    Prendre soin de l’oiseau

    «UN JOUR […] un garçon plein de suffisance, et désireux d’imposer sa jeune vérité, vient trouver un ancien qui avait grande réputation de sagesse. “Maître, dit-il, j’ai attrapé l’oiseau que voilà, caché dans le creux de mes mains. Est-il mort ou vivant?” Le vieil homme pressent immédiatement le piège. Si j’affirme qu’il est mort, se dit-il, mon interlocuteur va le relâcher et l’oiseau s’envolera. Tant mieux pour lui! Mais du coup, ce prétentieux proclamera mon erreur urbi et orbi. Par contre, si je dis qu’il est vivant, il resserrera les mains et l’étouffera pour montrer que, là aussi, je me trompe.”

    En savoir plus >

    OBJECTIF-VIE

    LE MYSTÈRE DE LA FOI

     Je me rappelle un moment décisif de mon cheminement de foi et je rends grâce au Seigneur de l'avoir ainsi rencontré.

     J'ose partager à une connaissance la foi qui m'habite et qui me permet de croire sans avoir vu.

     Je prie le Seigneur de donner le cadeau de la foi à une personne non croyante que je connais.



CÉLÉBRER LE DIMANCHE AVEC PRIONS

23 avril 2017 — 2e dimanche de Pâques A ou Dimanche de la miséricorde divine (Blanc)

Les suggestions de cette section s’ajoutent à celles que Prions en Église offre chaque dimanche. Elles proviennent de la revue Vie liturgique

PRIER ET RÉFLÉCHIR EN ÉGLISE

Marie de l'Incarnation

La vie de Marie de l’Incarnation peut être résumée en quelques dates: 1599, naissance à Tours en France, mariage à 18 ans et naissance d’un fils; 1619, mort de son mari; 1631, entrée chez les Ursulines de Tours; 1639, arrivée en Nouvelle-France; 1672, décès à Québec. Mais ces jalons ne disent pas grand-chose du mystère de cette femme qui reste l’une des plus grandes mystiques de l’Église canadienne.

Les carnets du parvis

Notre blogue - Les carnets du parvis

Suivez notre équipe de blogueurs!
En savoir plus >

Application Prions en Église

Application Prions en Église

L'Application Prions en Église facilite la prière et rend la parole de Dieu accessible en toutes circonstances.
Découvrez >