Accueil
  • 4e semaine de Carême
    Couleur liturgique: violet

    Témoins de la foi

    Bienheureuse Jeanne-Marie de Maillé (1331-1414). Après seize années de mariage vécues dans la chasteté, cette veuve aisée se délesta de ses biens et se plaça à l’école de saint François, devenant tertiaire franciscaine à Tours.
    Xavier Lecœur

    Lectures

    • Ézékiel 47, 1-9.12
    • Psaume 45 (46)
    • Jean 5, 1-16

    En savoir plus >


    Éditorial du mois de mars

    Le Carême: se décentrer de soi

    LE CAREME OCCUPERA tout le mois de mars cette année. La lecture évangélique du mercredi des Cendres, le 1er mars, donne le ton, avec un rappel des trois pratiques traditionnelles associées à ce temps fort de la liturgie: l’aumône, la prière et le jeûne (Matthieu 6, 1-6.16-18). Sur la prière, Jésus formule cette recommandation: «Quand vous priez, ne soyez pas comme les hypocrites: ils aiment à se tenir debout dans les synagogues et aux carrefours pour bien se montrer aux hommes quand ils prient. Quand tu pries, retire-toi dans ta pièce la plus retirée, ferme la porte, et prie ton Père qui est présent dans le secret; ton Père qui voit dans le secret te le rendra.»

    En savoir plus >

    MÉDITATION DU JOUR

    (Jean 5, 1-16) Les guérisons et les bienfaits de Dieu peuvent grandement améliorer notre existence sur terre, mais ils sont beaucoup plus que de simples dons ponctuels: ils nous appellent à la conversion, pour que nous entrions dans la vie éternelle.

     



CÉLÉBRER LE DIMANCHE AVEC PRIONS

2 avril 2017 — 5e dimanche du Carême A (Violet)

Les suggestions de cette section s’ajoutent à celles que Prions en Église offre chaque dimanche. Elles proviennent de la revue Vie liturgique

PRIER ET RÉFLÉCHIR EN ÉGLISE

La Carême chrétien au 21e siècle

Le Carême chrétien n'a jamais eu bonne presse. L'Étiquette qui le relie aux mots pénitence, privation, mortification et jeûne — je passe par-dessus les mots péché et enfer! — lui a accolé une mauvaise réputation qui a fini par avoir sa peau. Tellement qu'aujourd'hui, on n'ose plus en parler. Il a beau y avoir près de deux milliards de catholiques dans le monde qui entrent en Carême cette année, celui-ci n'est pas un sujet à chronique dans les journaux et encore moins à la télé. Même les marchands, habituellement champions dans la récupération commerciale des fêtes religieuses, n'y trouvent pas de quoi fêter: entre la Saint-Valentin et Pâques, le Carême est ennuyant pour les affaires. Tellement qu'à l'épicerie, la brioche de Carême a changé de nom: elle s'appelle maintenant la brioche aux fruits confits! Le Carême a un sérieux problème d'image.

Les carnets du parvis

Notre blogue - Les carnets du parvis

Suivez notre équipe de blogueurs!
En savoir plus >

Application Prions en Église

Application Prions en Église

L'Application Prions en Église facilite la prière et rend la parole de Dieu accessible en toutes circonstances.
Découvrez >